Les chiffres 2020 du cambriolage

porte blindée
Portes Blindées : comment choisir ?
9 juillet 2020

Les chiffres 2020 du cambriolage

Les statistiques des cambriolages sont calculées chaque année par les services du ministère de l’Intérieur qui centralise toutes les dépôts de plainte enregistrés par les services de police et gendarmerie. Ces données permettent de dresser le paysage du cambriolage en France.

601 000 cambriolages on ainsi été recensés en France en 2020. Près de 490 000 ménages ont en effet déclaré avoir été victimes d’un cambriolage (ou d’une tentative de cambriolage). Dans plus de 557 000 cas, soit plus de 90 % des cambriolages recensés, l’effraction a concerné la résidence principale des victimes. Les 10% restant concernent les résidences secondaires des français, qui n’ont pas été épargnées avec 44 000 cambriolages déclarés.

Le nombre de cambriolages en forte hausse

En l’espace de 10 ans, entre 2010 et 2020, les cambriolages ont fortement augmentés.

En effet, en 2010, 386 000 cambriolages et tentatives de cambriolage avaient visé les résidences principales. Or l’année 2020 a connu une hausse de 44%, avec 171 000 cambriolages en plus ! Le multi-cambriolage est également à la hausse, avec plus de 9 des ménages victimes de cambriolages déclarant l’avoir été au moins à 2 reprises !

Répartition des cambriolages dans l’année

Près de 30% des cambriolages annuels ont lieu durant la période estivale de Juillet-Aout, propice aux absences prolongées. Douze pourcents des faits se déroulent également sur le mois de Décembre. Le reste des cambriolages et tentatives de cambriolage est réparti équitablement sur les autres mois de l’année.

Objets les plus fréquemment dérobés

Ce sont les bijoux qui arrivent en tête du palmarès des objets les plus souvent dérobés. Sur l’année 2020, près de la moitié des foyers (45 %) victimes de cambriolage a ainsi déclaré un vol de bijoux. L’argent arrive sans grande surprise en deuxième position (24 %), que ce soit sous formes d’espèces, de chéquiers ou de cartes bancaires. Viennent enfin le matériel informatique (23 %) et le matériel HI-FI, photo ou vidéo (20 %), facilement revendable.

Montant du préjudice

Interrogés sur le montant du préjudice lié au vol, près de 40 % des ménages effectivement cambriolage a déclaré un montant inférieur à 1 000 euros.

Pour environ un tiers des ménages victimes, le préjudice se situe se situe entre 1 000 et 5 000 euros. Seul 1 ménage victime sur 10 déplore un préjudice supérieur à 10 000, hors frais de réparation. Au-delà de la valeur monétaire, la valeur sentimentale des objets volés est jugée « importante » par la majorité des ménages ayant subi un cambriolage.

Les appartements en ville : des cibles privilégiées !

Le pourcentage de risque d’être victime de cambriolage augmente proportionnellement à la taille de la ville. En effet, toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants sont là où le taux de cambriolage par habitant est le plus élevé. Ce risque est également plus élevé pour les logements situés en immeubles que pour le résidentiel individuel. A contrario, il ressort des statistiques officielles que les habitations dispersées en zone rurale sont moins touchées par le problème.

Les nouvelle technologies pour prévenir le cambriolage

Il existe de nombreux moyens pour sécuriser son logement, de la pose d’une porte blindée, à un système d’alarme. Dans tout les cas, il s’agira de dissuader le cambrioleur potentiel, et de gagner du temps ! Il convient également de limiter le préjudice matériel et sentimental, en empêchant les voleurs de partir avec vos objets de valeur. La pose d’un coffre-fort est donc pertinent pour limiter le un butin des cambrioleurs potentiels.


Mais avant même ces mesures, il convient d’adopter certains bonnes pratiques pour que votre logement ne soit pas pris pour cible. Ces dernières années, le nombre de cambriolage sans effraction s’est multiplié : les voleurs profitent tout simplement d’une porte laissée déverrouillée pour pénétrer dans le logement et subtiliser rapidement les biens de valeur. Et cela même en présence des habitants ! Les forcent de l’ordre recommandent ainsi de verrouiller systématiquement les portes donnant sur l’extérieur. Pour ce faire, une solution intéressante que permettent les nouvelles technologies en la matière est l’utilisation d’une serrure connectée. En effet, ce type de serrure peut être programmé avec une fonction de verrouillage automatique de la porte. Ainsi, votre porte d’entrée se verrouillera d’elle même après votre arrivée comme après votre départ, compliquant la tâche aux cambrioleurs opportunistes.

Certains modèles de serrure connectée permettent même de contrôler à distance l’état de verrouillage de votre porte, et de la verrouiller à distance si vous aviez oublié de le faire en partant, ou si vous n’aviez pas activé la fonction de verrouillage automatique.