Cambriolages en 2017 : un état des lieux
11 mai 2014
Vitrage anti-effraction
Vitrage anti-effraction
19 juillet 2018

Bien choisir une porte blindée

Choisir une porte blindée
 
L’avènement de ” l’économie collaborative” a vu l’ arrivée de nombreuses plateformes internet de mise en relation, et de plus en plus de personnes sont tentées d’utiliser ces nouveaux services pour faire intervenir un “professionnel”. Lorsqu’ils ‘agit de sécuriser leur domicile, ces internautes, pensent ainsi flairer la bonne affaire ! Ils sont donc tentés d’acheter un matériel par eux mêmes en grade surface spécialisée ou en ligne,  et de se le faire poser par un intervenant recruté via ces sites. Parfois, il s’agit même de confier le travail à un voisin bricoleur rencontré via une application dédiée !
Pourtant, la protection d’une habitation nécessite un certain niveau de compétences, tant en ce qui concerne la pose que le choix du matériel. Ainsi, lorsqu’il s’agit de choisir une porte blindée, il est donc de loin préférable de faire appel à un concessionnaire d’une marque reconnue, ou à un serrurier de quartier.
Pour des raisons d’efficacité avant tout : la résistance d’une porte aux tentatives d’effraction dépend de multiples facteurs (matériau et structure de l’ouvrant, du bâti…) que seule une expérience confirmée permet de maîtriser réellement.
L’installateur sera aussi à même de répondre à vos questions, vous guider pour choisir une porte blindée et vous fournir le type de solution adapté à vos besoins et  réclamé par votre assureur. Une fois votre décision prise, il effectuera au mieux les travaux de pose, qui peuvent prendre un certain temps (d’une journée à… beaucoup plus pour un bloc-porte avec bâti refait à neuf).Sur le plan budgétaire enfin, le surcoût sera en partie compensé par un taux de TVA réduit si vous achetez directement votre porte à l’artisan. Un gain d’autant plus conséquent que votre investissement est important ! Ce qui est souvent le cas, surtout si votre porte est réalisée sur mesure…
Choisir une porte blindée

Qu’attendre de votre installateur ?

Le rôle d’un bon installateur de porte blindée commence par une phase de conseil. Il doit se montrer à votre écoute, pour vous proposer une solution en adéquation avec vos besoins réels.

La valeur des biens à protéger devra rentrer en compte dans son étude, car vous n’avez pas forcément l’utilité d’une porte haut-de-gamme, qui n’est pertinente que si les valeurs à protéger sont importantes. Dans ce cas, le professionnel devra aussi vous sensibiliser à la possibilité de compléter votre protection par d’autres mesures de sécurité (système d’alarme, protection des volets et des fenêtres, etc.)

Un produit standard suffira à décourager la grande majorité des cambrioleurs. Et ceux qui pourraient en venir à bout ne s’attaqueront de toute façon pas à une habitation lambda, qui n’abrite pas de biens susceptibles de les intéresser (objets de grande valeur tels des bijoux, œuvres d’art…)

Le prestataire doit aussi faire preuve de disponibilité, en vous fournissant un devis détaillé, sur lequel il n’hésitera pas à apporter toutes les précisions que vous jugerez nécessaires. Les éléments composant la porte (ouvrant, serrure, bâti, autres éléments…) doivent y être présentés un par un et chiffrés avec exactitude, de même que le nombre d’heures de travail prévues.

Le cas d’un appartement

Si le domicile à sécuriser se situe en immeuble, il est impératif de contacter le syndic de copropriété pour connaître ses droits et obligations en matière de porte blindée (couleur, caractéristiques…). En cas d’impossibilité d’installer un bloc porte blindée, une solution de repli peut être le blindage, qui conserve la porte d’origine et la renforce par un cadre en métal. La porte ne change donc pas d’aspect côté pallier. L’installateur saura vous conseiller au mieux sur ce point.

Quel budget pour choisir une porte blindée  ?

Une porte blindée standard coûte de 1500 à 2500 € environ, hors frais de pose. Le coût de la porte va augmenter si elle est réalisée sur mesure, du fait de contraintes liées au bâti.

Une augmentation du prix de l’installation sera principalement induite par des travaux de maçonnerie, consistant à refaire à neuf le bâti de votre entrée. Ceux-ci sont à engager uniquement si vous recherchez un très haut niveau de protection, et peuvent s’élever à 2000 €. Dans la plupart des autres cas, la pose d’un bâti en acier (dite « en rénovation ») s’avérera suffisante.

Comme la porte vous sera fournie par l’artisan, vous bénéficierez d’une TVA réduite non seulement sur  les travaux d’installation mais aussi sur la porte elle-même, ce qui vous permettra de réduire sensiblement votre budget. En effet, son taux est de 7 %, au lieu de 20 % pour une porte blindée achetée directement par vos soins.

 

Comment bien choisir son prestataire ?

Assurez-vous d’abord que l’installateur, tout comme le matériel qu’il fournit, bénéficient des normes conseillées dans ce domaine

  • BP pour la porte et A2P pour la serrure et le cylindre (1, 2 ou 3 étoiles)
  • APSAD pour les travaux d’installation

Afin de bénéficier d’un accompagnement de proximité, il est préférable de choisir un artisan local, en vous basant notamment sur le bouche-à-oreille et la durée de son expérience. L’agrément d’un fabricant constituera un plus appréciable. Pensez aussi à l’interroger sur la qualité de son service après-vente (dépannage, remplacement des clés…) en vérifiant que ses affirmations sont consultables sur des documents imprimés ! Préférez un serrurier du Label “Serruriers de France”, qui regroupe des professionnels de la sécurité reconnus.

Enfin, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis, et en demandant de vous faire expliquer les différences constatées.