Les Certifications des matériels de protection

Vitrage anti-effraction
Vitrage anti-effraction
19 juillet 2018
Les Grilles de défense
31 juillet 2018

Les Certifications des matériels de protection

La protection de son habitation n’est pas prendre à la légère, dans le contexte actuel de recrudescence des cambriolages. Sur le marché, de nombreux matériels sont disponibles, via des installateurs professionnels ou des grandes surfaces spécialisées. Pour s’y retrouver, il existe heureusement différents points de repère, comme la marque “A2P” délivrée par le CNPP.

CNPP et A2P

Le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) est une association loi 1901 créée en 1956 et reconnue d’utilité publique. Ses membres sont, pour l’essentiel, des entreprises d’assurances, des fédérations et des syndicats professionnels de la sécurité et de la maîtrise de risque.

CNPP et A2P

Délivrée par le CNPP depuis 1985, A2P est une marque de certification signifiant “Assurance protection prévention”. Elle est délivrée à la suite de tests évaluant la résistance des matériels de protection contre l’intrusion. La délivrance de cette certification est confiée à un comité réunissant des fabricants, des distributeurs, des utilisateurs, des représentants des pouvoirs publics.

Comment ça marche ?

La certification A2P est obtenue après des essais en laboratoires et un audit des sites où sont produits les différents éléments du dispositif candidat. Le maintien de la certification est subordonné à des contrôles périodiques de ces sites. Les modifications et variantes apportées  par le fabricant à un produit déjà certifié A2P font elles-aussi l’objet de tests en laboratoire.

A2P

Ainsi, la certification A2P atteste que les produits concernés sont capables de de résister à des tentatives d’ouverture non autorisée et que la qualité du processus de leur fabrication est maîtrisée.

Sont concernés notamment par cette certification les Serrures de bâtiment, les blocs portes et les fenêtres, les systèmes électroniques de détection d’intrusion, ou encore les coffres-forts.

Les niveaux de classification constituent une réponse adaptée à différents types de menaces, que représentent les différents types de cambrioleurs, leurs différents outillages et les délais dont ils disposent.

Serrures et blocs portes

En matière de serrure, trois niveaux de sécurité A2P existent :

  • A2P * :  garantit une protection contre une menace de type opportuniste
  • A2P** : garantit une protection contre une menace de type cambrioleur
  • A2P*** : garantit une protection contre un intrus professionnel

Pour chaque niveau de protection, les techniciens du CNPP doivent tenter de réaliser une ouverture dans un temps imparti (5′, 10′ et 15′ respectivement) à l’aide de différents outils, allant d’un simple tournevis et d’un marteau, à un perceuse à percussion, une disqueuse et un chalumeau. Des outils d’ouverture fine (crochets, parapluie, …) sont également utilisés par les techniciens. Ainsi les matériels classés AP2*** auront résisté au moins 15 minutes aux outils les plus efficaces maniés par un professionnel, sans se soucier du bruit engendré (contrairement à un cambrioleur en situation réelle) !

La certification A2P n’est délivrée qu’à des dispositifs complets constituées d’un boitier, d’une gâche, d’une sûreté intégrée ou rapportée (cylindre) et un ensemble de manœuvre. En conséquence, remplacez par exemple le cylindre d’une serrure A2P par un autre modèle et votre serrure perdra le bénéficie de sa certification aux yeux de votre assureur.

Ceci dit, la sécurité d’une serrure seule ne saurait suffire. Il est important qu’elle soit montée sur une porte qui elle même offre un niveau satisfaisant de résistance à l’effraction. Si l’on recherche une protection maximale, il semble donc pertinent de s’équiper de bloc portes complets certifiés A2P, idéalement une porte blindée.

En effet, la certification d’un bloc porte concerne un ensemble complet et indissociable. Il comprends  : porte, huisserie, organe de pivotement (paumelles, barre de pivot), cylindre de sécurité, clé et serrure. Dans le cas d’un bloc porte, les niveaux de protection certifiés sont dénommés BP1, BP2 et BP3. La protection qu’ils offrent respectivement renvoie aux 3 types de menaces listées ci-dessus.

A2P et détection d’intrusion

Les équipements de détection d’intrustion font eux aussi l’objet d’une certification par le CNPP : la certification NF&A2P. Celle-ci couvre : les centrales d’alarme, les différents types de capteurs (infrarouge, chocs, ouverture à contact, mouvement …), les dispositifs de signalement (sirènes et flashs lumineux), les dispositifs d’alimentation électriques et le câblage, les dispositifs de contrôle d’accès (claviers, lecteurs de badge) et même les générateurs de brouillard.

Le principe de classification en 3 niveaux est conservé, de NF A2P1 à NF A2P3.

APSAD Service : la certification de la qualité de service

Au delà de la qualité des matériels, le consommateur dispose également d’informations quant à la qualité de l’installation qu’un professionnel peut lui réaliser. En effet, le CNPP délivre également la certification “APSAD”. Cet acronyme signifie « Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages ». Il s’agit d’une certification concernant les services rendus par les professionnels installateurs. Elle en garantit aux clients la capacité du professionnel, serrurier ou spécialiste de l’alarme par exemple, à fournir des prestations permettant de réduire efficacement les risques d’intrusion et de malveillance.

La certification APSAD d’une société est obtenue après audit des établissements opérationnels, et des contrôles des connaissances des techniciens installateurs. Ces contrôles sont renouvelés périodiquement pour le maintien de la certification. Ils sont assortis d’audits de certaines installations réalisées chez les clients. La certification APSAD garantit donc aux consommateurs la qualité d’installation et de la maintenance d’un dispositif de sécurité fourni par un professionnel.